Accueil Psychopédagogie Les stratégies d'apprentissage Peut-on les enseigner ?

Présentation

Les élèves handicapés

Adaptation scolaire

Notes et circulaires

Les enfants malades

Peut-on enseigner les stratégies d’apprentissage ?

« Les stratégies d’apprentissage – comment accompagner les élèves dans l’appropriation des savoirs » de Michel Perraudeau, Armand COLIN, 2009

Résumé du chapitre 5


Plutôt que de répondre à cette question il s’agit dans ce chapitre d’amorcer la réflexion en proposant trois pistes de travail aux enseignants : la première est relative au langage, la seconde aux méthodes cognitives orientées vers le développement ou le renforcement de la pensée logico-mathématique, la dernière présente d’autres outils cognitifs moins connus mais qui peuvent s’avérer tout aussi intéressants.

Les démarches liées au langage

Elles sont très nombreuses. L’auteur en privilégie deux. La première, utilisée par Ouzoulias, consiste à lire des textes étrangers. Elle est plutôt destinée à des élèves de l’école primaire. Il s’agit pour la seconde de mettre en œuvre des ateliers d’écriture. D’abord utilisée avec des adultes, cette démarche s’avère intéressante au collège voire avec des élèves de cycle 3. L’auteur propose différentes thématiques possibles d’écriture en ateliers ainsi qu’un ensemble de séances à mener dans le cadre de ces ateliers : les gammes de mots, le cadavre exquis, j’aime - je n’aime pas, les connections logiques, l’acrostiche.

Les dispositifs liés au raisonnement logique

Le travail est ici décontextualisé de toute discipline et vise à développer l’organisation de la  pensée de l’élève, ses structures logiques et ses fonctions cognitives. Deux grands dispositifs sont proposés : les ARL (ateliers de raisonnement logique) et les ASLOS (ateliers de structuration logique et spatiale). Les ARL se fondent sur le principe que l’intelligence n’est pas innée mais qu’elle se construit en permanence par des interactions entre le sujet et son environnement. 177 exercices composent sur trois niveaux les épreuves qui s’appuient sur les opérations logiques telles que définies par Piaget : préopératoire, opérations concrètes, opérations formelles. Les ASLOS créés dans le même esprit offrent selon le même principe des exercices davantage accessibles, la dimension spatiale en plus (espace topologique, mais aussi projectif, euclidien…). Quelques exercices sont présentés, notamment à partir du Géoplan ou planche à clous.D’une façon générale comme pour les ARL, la recherche individuelle  doit précéder les échanges. Deux transferts sont visés : le transfert cognitif par réinvestissement de l’opération intellectuelle abordée, le transfert conatif  par la réinstallation de l’estime de soi, de la motivation du bénéfice de la réflexivité.

D’autres méthodes cognitives

D’autres méthodes cognitives sont ensuite présentées par l’auteur afin que chacun puisse trouver l’outil susceptible d’aider les élèves.
Trois grandes familles de méthodes cognitives sont recensées au regard des processus mis en œuvre : les outils centrés sur la reconstruction des opérations mentales, tels que les ARL ou les ASLOS puis ceux qui sont en rapport avec les démarches d’apprentissage comme la méthode des inférences inductives de Britt-Mari Barth. La troisième catégorie regroupe d’autres méthodes plus incertaines dont le principe commun demeure de s’appuyer sur le principe de l’éducabilité cognitive. Ce dernier postule que chaque élève dispose d’une marge de progression sur laquelle il est possible de s’appuyer à condition qu’il soit accompagné d’un formateur médiateur, qu’il travaille en petits groupes afin de favoriser les interactions, qu’il effectue des exercices décontextualisés, qu’il soit mis dans une situation de déstabilisation cognitive,  que l’erreur soit utilisée comme un indicateur de procédure, de privilégier la stratégie utilisée sur le résultat. Sont ensuite présentés par l’auteur : l’ACIM (activité cognitive et images mathématiques d’Henri Planchon formateur à l’INSHEA), le PEI (Programme d’Enrichissement instrumental), le langage informatique Logo et d’autres démarches moins connues comme la méthode Tanagra.